Les dépôts instantanés arrivent sur Bruno

3 min

Vos dépôts d’argent, manuels ou automatiques, sont désormais instantanés sur Bruno : déposez et retirez l’argent que vous souhaitez, dès que vous en avez besoin, sans attendre.

Combler un manque en cas de galère passagère

Jusqu’à aujourd’hui, les dépôts automatiques ou manuels sur votre compte Bruno passaient par des prélèvements SEPA. Ce système de transfert d’argent par prélèvement SEPA est parfait pour mettre de côté et ne pas trop toucher à ses économies, pour financer de gros projets comme un voyage ou des travaux. Ce qui était, nous le pensions au départ, l’utilisation principale du compte Bruno.

Mais on s’est rendus compte que bon nombre d’entre vous utilisent Bruno comme tirelire de secours ou compte épargne secondaire d’urgence : dans ce cas, le délai des prélèvements SEPA peut être particulièrement frustrant quand vous vous retrouvez face à un imprévu financier.

Revenons sur le prélèvement SEPA

Ce n’est pas un système très innovant : vous avez certainement autorisé votre fournisseur d’accès internet ou d’électricité à prélever un montant fixe chaque mois sur votre compte, sous la forme d’un prélèvement SEPA. Sur Bruno, vous mettez en place un prélèvement SEPA entre votre compte courant et votre compte Bruno au moment de votre inscription, plus précisément quand vous synchronisez votre compte courant à Bruno.

Pour qu’un prélèvement SEPA ait lieu, il faut que plusieurs acteurs se synchronisent et qu’ils discutent entre eux, et cela peut prendre du temps. C’est pourquoi vous avez pu constater un délai dans les dépôts sur votre compte Bruno. Un dépôt sur Bruno via prélèvement SEPA peut prendre jusqu’à une dizaine de jours. Ces dix jours peuvent cependant sembler une éternité si vous avez vraiment besoin de retirer cet argent, là, maintenant, tout de suite.

Les dépôts instantanés ⚡️

Nous avons donc développé une nouvelle façon de transférer de l’argent vers vos économies. Plutôt que d’utiliser le système SEPA (lui aussi propose des virements instantanés, mais non proposés pour le moment par nos prestataires), nous avons choisi de vous permettre de transférer l’argent à l’aide de votre carte bancaire.

Ces dépôts instantanés sont maintenant disponibles pour les dépôts manuels et les propositions d’épargne de Bruno, sur la tirelire, pour tout montant inférieur à 50 € ! Plus besoin d’attendre pour retirer votre argent : il devient disponible au retrait, comme son nom l’indique, instantanément. 🎉

Comment activer les dépôts instantanés ?

Il ne vous faudra pas plus de 3 étapes pour activer les dépôts instantanés depuis l’application Bruno. Soit 20 secondes top chrono si vous avez votre carte bancaire à portée de main.⚡️

Carte azur de notre bêta testeur préféré 🦆
  1. Allez sur l’écran “Réglages” de votre application Bruno, puis dans “Carte bancaires”.
  2. Saisissez les informations de votre carte bancaire (ajoutez celle qui est liée au compte courant que vous avez déjà synchronisé avec Bruno, c’est mieux).
  3. C’est tout. 😎

Comment savoir si mon dépôt est instantané ?

Une fois votre carte ajoutée, tous les dépôts manuels ou automatiques faits sur votre tirelire seront instantanés, et seront accompagnés d’un⚡️ sur les différents écrans de l’application.

En revanche, les dépôts supérieurs à 50 euros ou sur votre livret seront toujours effectués par prélèvement SEPA, pour le moment. Si vous avez un doute au moment du dépôt, guettez le⚡️: s’il n’y en a pas, le dépôt aura lieu par prélèvement SEPA.

Margaux Souvignet
Brand Manager @ Bruno

Une tirelire bien remplie

Bruno propose une tirelire pour mettre 1000 € de côté, les économies supplémentaires partent ensuite sur le livret Bruno.

Florent Robert
3 min

Bruno vous prévient en cas de risque de découvert

Votre compte Bruno vous indique désormais quand vous risquez d’être à découvert pour que vous ne le soyez plus.

Margaux Souvignet
3 min

Comment garantir une meilleure sécurité financière pour tous ?

Bruno noue un premier partenariat pour permettre aux travailleurs indépendants et petits salaires de mieux vivre leurs fins de mois.

Margaux Souvignet
4 min